Portrait : Lasha Talakhadze

par | Sep 12, 2022 | Portraits | 1 commentaire

Le Géorgien Lasha Talakhadze est certainement l’haltérophile le plus fort de tous les temps. Il a, quelle que soit l’époque, réalisé des choses qu’aucun autre humain n’a jamais réalisé.

Lasha est le détenteur du record du monde en titre et du total ainsi que l’actuel champion du monde et olympique.

Dans toutes les autres catégories de poids, nous avons déjà tout vu depuis des années.

Oui, le 233 de Sohrab est génial mais Kakhi a fait plus. Oui, Rostami a un super épaulé jeté mais celui de Vardanyan était meilleur. Oui, Aramnau a été phénoménal à l’arraché mais pas autant que Nicu Vlad ou Blagoev. Lasha, cependant, est intouchable quel que soit l’époque.

 

LES DÉBUTS DU JEUNE LASHA

 

Le père de Lasha était haltérophile dans les années 1980 et a transmis le virus de l’haltérophilie à son fils, mais ce n’est qu’en 2008, alors qu’il n’avait que quatorze ans, qu’il a décidé d’essayer l’haltérophilie. Il a tout de suite adoré. En 2010, après deux ans dans le sport, il a déménagé dans la capitale géorgienne, Tbilissi, pour poursuivre le sport en tant qu’athlète professionnel. Au cours des trois années suivantes, Lasha a participé à plusieurs compétitions internationales juniors. Âgé de dix-sept ans, il a arraché 158kg et épaulé jeté 187kg. En tant qu’athlète de moins de vingt ans, Lasha a réussi à atteindre 190kg à l’arraché et 222kg à l’épaulé-jeté, remportant des médailles d’or dans toutes les grandes compétitions.

Comme tous les plus grands, Lasha a échoué à un test de dépistage de drogue en 2013 et a ensuite été suspendu de la compétition pendant deux ans. Avec Georgi Asanidze, le champion olympique 2004 de la classe -85kg, comme entraîneur, Lasha s’est dirigé vers les Championnats du monde 2015 à Houston. Lors de cette compétition, Lasha a bien performé mais c’était encore loin du niveau que nous le verrions atteindre quelques années plus tard. Lors de cette compétition, Lasha a arraché 207kg et a épaulé et jeté 247kg, suffisant pour remporter l’argent au total.

Lasha serait plus tard propulsé vers l’or après que Lovchev ait été testé positif. Lasha avait remporté sa première compétition senior.

Quelques mois plus tard, aux Championnats d’Europe 2016, Lasha a montré qu’il était capable de plus, cette fois en arrachant 212kg, deux kilos sous le record du monde et quatre kilos sous l’arraché le plus lourd de tous les temps. Il a ensuite épaulé jeté 251kg pour une victoire très facile.

 

LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO

 

La véritable performance de Lasha a eu lieu lors des Jeux olympiques de Rio en 2016, où il a montré à tout le monde de quoi il était vraiment capable. À l’arraché, il a fait 205/210/215, tous aussi facile les uns que les autres. Ce dernier arraché à 215kg fut un record du monde l’espace d’un instant jusqu’à ce que l’Iranien Behdad Salimi, qui venait de voir Lasha prendre son record, sorte et le récupère avec 216kg !

Cet arraché était à l’époque le plus gros arraché jamais réalisé en compétition, barre qui avait également été réalisé par le Bulgare Antonio Krastev.

Concernant l’épaulé-jeté, Lasha a réalisé une barre à 242kg puis 247kg, et enfin 258kg pour un nouveau total olympique et mondial de 473kg. Ce total de 473 est en fait un demi-kilo de moins que le meilleur total de Rezazadeh réalisé en 2004, mais parce que Rezazadeh a concouru à une époque où les totaux devaient être divisibles par deux et demi, son total officiel était de 472,5.

L’un de mes moments préférés de cette compétition a été lorsque Lasha est sorti devant un public d’Iraniens hués. Ils étaient mécontents parce que leur athlète Behdad Salimi avait reçu un rouge à chaque épaulé-jeté. Huer est extrêmement irrespectueux envers tous les haltérophiles qui ont encore des barres à faire. Loin d’être rebuté, Lasha l’a utilisé à son avantage. Il est sorti avec un sourire ironique sur son visage. Il savait qu’il avait déjà gagné.

 

UN TITRE DE CHAMPION OLYMPIQUE EN POCHE

 

Maintenant champion du monde, champion olympique et détenteur du record du monde, Lasha a continué à repousser les records du monde. Rien qu’en 2017, Lasha a concouru trois fois, d’abord en remportant les Europe U23, avant de remporter les Championnats d’Europe 2017 avec un 217kg à l’arraché soit la plus grosse barre jamais arrachée en compétition. Puis, la même année aux Championnats du monde à Anaheim, Lasha a réalisé son meilleur total à ce jour.

Lasha a ouvert à 210kg, soit la barre d’ouverture la plus lourde de tous les temps, avant d’arracher 215kg, un poids que seuls quatre haltérophiles, lui inclus, avaient réalisé en compétition, puis d’un coup, il est passé directement à 220kg pour sa troisième tentative.

Il n’a fait qu’une bouchée de ce qui était à présent, un nouveau record du monde. Il avait maintenant arraché quatre kilos de plus que quiconque dans l’histoire de l’haltérophilie, et six kilos de plus sur le record du monde depuis sa première compétition internationale.

 

UN TOTAL À 500KG !?

 

Lasha venait d’entrer dans l’histoire. 220kg paraissait impossible mais c’est l’une des raisons pour lesquelles je respecte tant Lasha Talakhadze.

La chose la plus raisonnable aurait été d’essayer 218kg lors de sa troisième tentative parce que c’était deux kilos de plus que tout ce que n’importe qui d’autre n’avait jamais fait. C’était l’étape logique. Mais les attentes de Lasha sont bien plus élevées. Il ne laisse pas les limites des autres affecter les siennes. Il a des objectifs, et le fait que d’autres n’aient pas réussi à les atteindre n’a aucune importance pour lui. Lasha veut être le premier humain à totaliser 500kg.

Une fois l’arraché terminé, Lasha a ensuite épaulé jeté 243kg, 250kg et enfin 257kg pour établir un nouveau record du monde au total de 477kg. Le plus élevé de tous les temps, quatre kilos au-dessus de son propre record et un kilo au-dessus du légendaire record du monde de 476kg détenu par Leonid Taranenko.

En 2018, Lasha Talakhadze a participé aux championnats nationaux géorgiens, où il a arraché 214kg et à épaulé jeté un record du monde non officiel de 264kg pour un total non-officiel de 478kg.

 

LE PLUS GRAND HALTÉROPHILE DE TOUS LES TEMPS

 

De 2018 jusqu’à aujourd’hui, Lasha à clairement dominé les compétitions internationales puisqu’il a été champion du monde chaque année ainsi que champion olympique pour la deuxième fois en 2021 à Tokyo. Durant cette compétition le Géorgien à arraché 223 kg et épaulé jeté 265kg pour un total à 488kg, soit 47kg de plus que le deuxième !

Maintenant à 12kg du total inimaginable de 500kg, nous attendons de voir ce que Lasha nous réserve…

“It will be of course one of my goals to set as many records as possible.”

4.9/5 - (57 votes)

Suivez-nous sur les réseaux :

POUR LES HALTEROS :

D’AUTRES ARTICLES