Haltérophilie : Faut-il garder le hookgrip en réception ?

par | Nov 9, 2021 | Conseils pour l'haltérophilie | 0 commentaires

Une question qui revient assez couramment en haltérophilie, est de savoir si l’on doit ou non garder la prise hookgrip en réception d’arraché. Comme toujours, cela dépend de vous, certaines personnes préfèrent le garder et certains non.

Avant d’aller plus loin, pour ceux qui ne s’ont pas familier avec le hookgrip (ou la « prise crochet » en français), je vous invite à aller lire notre article sur le sujet.

Si vous savez de quoi il s’agit, alors nous pouvons continuer.

Le principal problème lorsqu’on tient la barre au-dessus de la tête, est la stabilité, de toute évidence, l’athlète doit d’abord être capable de supporter la charge en position d’overhead. La main et le poignet doivent pouvoir se placer correctement sous la barre pour créer une structure solide et suffisamment stable, et pour pouvoir maintenir la barre sans se blesser.

Au fur et à mesure du temps, vos articulations vont s’habituer au stress lié à la charge. Mais il est tout de même important de garder une position appropriée lors de vos mouvements d’haltérophilie.

 

Dois-je maintenir le hookgrip en réception ?

 

Concernant le hookgrip, il entre en jeu dès le début de votre mouvement. Pour ce qui est de la réception, vous avez le choix entre garder ou relâcher la prise hookgrip. Pour de nombreuses personnes, garder le hookgrip limite trop la mobilité de leurs mains et de leurs poignets pour permettre une bonne position au-dessus de la tête. D’autres peuvent avoir une meilleure mobilité, mais le fait de maintenir le hookgrip peut provoquer chez eux une douleur à la main ou au poignet. Quant au dernier groupe, il n’a aucun problème à maintenir la bonne position de la main et du poignet au-dessus de la tête, et ne ressent aucune douleur lorsqu’il garde le hookgrip.

Ce dernier groupe d’haltérophiles semble être composé de plus de femmes que d’hommes. Et je pense que c’est simplement car les femmes sont généralement plus souples, que le diamètre des barres femmes est plus petit, et que leurs mains sont plus fines. Cela leur permet plus de mouvement de la main et du poignet, même en gardant le hookgrip. Les hommes quant à eux, ont tendance à être un peu plus raide. Ils ont des mains plus grosses et le diamètre des barres est plus grand. Il est donc moins courant de voir des hommes maintenir le hookgrip en gardant une position confortable.

Pour ceux qui sont capables de garder le hookgrip au-dessus de la tête en gardant une bonne position, vous pouvez continuer si cela vous aide à rester connecter lors du passage sous la barre et que cela améliore votre technique. Pour ceux qui ne peuvent pas, vous devrez apprendre à lâcher le hookgrip au bon moment et de la bonne manière. La clé est que le hookgrip ne doit pas être relâché pendant que vous tirez sur la barre. Si vous relâchez le hookgrip trop tôt, vous risquez de perdre la connexion avec la barre, nécessaire à un passage agressif. En revanche si vous attendez trop longtemps et que la barre est déjà en train de redescendre, il ne sera pas possible de relâcher la prise.

 

 

Comment relâcher la prise hookgrip correctement ?

 

Quand vous relâchez la prise hookgrip, vous devez sortir votre pouce sans ouvrir votre main. Le grip ne doit pas être relâché plus que nécessaire, mais juste assez pour pouvoir tourner votre main lors du passage.

Concernant le timing, vous devez relâcher votre prise entre le moment où vous finissez de tirer sur votre barre et le moment ou vous commencez à la repousser. Si vous effectuez le relâchement au bon moment, vous pourrez enlever votre pouce sans résistance et sans perdre la connexion avec votre barre.

En haltérophilie, réussir à relâcher sa prise au bon moment peut être difficile et peut demander un peu d’entrainement. Si vous avez vraiment du mal, vous pouvez vous entrainer sur des arrachés force ou la vitesse sera plus faible. Mais il est quand même préférable de vous entrainer sur des arrachés complets à pleine vitesse.

Pour certains haltérophiles, le fait de relâcher la prise hookgrip va se faire naturellement, sans même qu’ils aient à y penser. En revanche, pour d’autres il faudra un peu de patience et d’entrainement.

 

Alors faut-il ou non garder le hookgrip en position de réception ?

 

Tout d’abord, voyez si vous pouvez ou non maintenir une bonne position au-dessus de votre tête, ensuite voyez si cela vous fait mal.  

Si votre position est correcte et que vous n’avez pas de douleurs, alors gardez votre prise.

En haltérophilie, même si garder le hookgrip vous assure une connexion ininterrompue avec la barre jusqu’à la fin du mouvement, gardez à l’esprit que votre priorité et d’avoir une bonne position de réception sans douleurs.  

 

Arthur Turpin

athlète à

POWERCAMP

4.3/5 - (3 votes)

Suivez-nous sur les réseaux :

POUR LES HALTEROS :

D’AUTRES ARTICLES