Portrait : Andrei Aramnau

par | Juin 8, 2022 | Portraits | 0 commentaires

Le Biélorusse Andrei Aramnau a une fois fait remarquer que la plupart de ses amis d’enfance étaient soit enfermés, soit toxicomanes soit morts. Il a donc eu beaucoup de chance d’avoir commencé l’haltérophilie jeune, à dix ans. Pour ceux d’entre vous qui ont déjà vu Andrei Aramnau tirer, vous savez à quel point il possède une force phénoménale, mais aussi une technique magnifique, l’une des plus belles de tous les temps. Sachant cela, il est intéressant de savoir qu’à la base, Aramnau avait une technique épouvantable et qu’il s’en est sorti grâce à sa force. Il prétend d’ailleurs qu’il a développé une si bonne technique en faisant toutes les erreurs possibles.

 

UN PRODIGE DE L’HALTÉROPHILIE

 

Pendant ses quatre premières années d’haltérophilie, Aramanu était obsédé par la salle dans laquelle il s’entrainait, il y restant six heures par jour jusqu’à ce qu’il soit expulsé. La salle était un sanctuaire pour lui, il pouvait éviter la pression de la drogue et de l’alcool avec lesquelles ses amis étaient déjà impliqués. Aramnau a raconté une histoire folle dans une interview avec ATG. Il a raconté qu’à cause de l’accident nucléaire de Tchernobyl, il était né avec six doigts sur une main et qu’il avait dû se rendre seul à l’hôpital pour le faire couper. Apparemment, s’il ne le faisait pas, son entraîneur ne l’entraînerait plus.

 

Une fois qu’Aramanu c’est fait opérer et qu’il a commencé à concourir, il a battu les records nationaux dans toutes les catégories de poids et d’âge qu’il a disputées. Au lieu de battre seulement trois records nationaux à chaque compétition, il repartait avec de nouveaux records pour l’arraché, l’épaulé-jeté et le total dans plusieurs catégories d’âge. C’était un prodige de l’haltérophilie.

 

DES PERFORMANCES HORS DU COMMUN ! 280KG OVERHEAD !

 

Ses meilleures barres à l’entrainement à l’âge de 19 et 21 ans peuvent être comparés aux trois ou quatre meilleurs haltérophiles de tous les temps. Il pouvait arracher 200kg d’absolument n’importe quelle position, que ce soit du sol, en suspension ou des blocs. Il a arraché 210kg des blocs (cinq kilos de plus qu’Ilya) et a doublé 205kg. Aramnau a même dit qu’il aurait fait plus, mais il pensait que son coude allait casser. L’un de ses exploits les plus impressionnants est surement son triplé à l’arraché à 200kg, ce qui rend son record du monde à 200kg un peu plus compréhensible. Il a également réalisé un triplé à 200 en suspension et un doublé à 205, également en suspension. Aramnau était vraiment l’un des plus grands arracheurs de tous les temps.

Concernant l’épaulé, il a fait 250kg des blocs et a épaulé jeté 240kg. Il a également réalisé un triplé à 310kg en squat ainsi qu’un simple à 290kg en front squat !

Aramnau a jeté 260kg des racks en debout et en fente, c’est dix kilos de plus qu’Ilya et vingt-quatre kilos de plus que son record olympique.

 

Et enfin pour finir, il a réalisé un jeté prise d’arraché à 280kg, soit treize kilos de plus que l’épaulé-jeté le plus lourd de tous les temps, et tout cela à l’âge de vingt ans à un peu plus de 105kg de poids de corps.

En 2007, à seulement dix-neuf ans, Andrei Aramnau est apparu aux Championnats du monde seniors. Il était presque entièrement inconnu et personne ne lui accordait vraiment trop d’attention, mais ils auraient vraiment dû le faire. Aramnau a fait un six sur six, arrachant 195kg, quatre kilos sous le record du monde, et cinq kilos au-dessus de Dmitry Klokov. À l’épaulé-jeté, Aramanu a fait 220, 225 et 228kg pour gagner de manière dévastatrice, dépassant Klokov de douze kilos. Aramnau s’était fait un nom.

 

COMMENT PULVÉRISER UN RECORD DU MONDE ?

 

Un an plus tard, tout le monde était en meilleure forme, et ils en avaient besoin s’ils voulaient battre Aramanu. En repensant aux Jeux olympiques de 2008, Klokov a dit un jour, que personne ne croyait beaucoup en Aramnau. Klokov était en bien meilleure forme que l’année précédente et pensait que ce serait plus une bataille entre lui-même, Marcin Dolega et Dmitry Lapikov. Mais, comme Klokov l’a ensuite rappelé, après que tout le monde ait tenté quelques tentatives à l’arraché, Aramnau a ouvert à 193kg. Immédiatement, tout le monde a su qu’ils se battaient désormais tous pour la médaille d’argent, Aramanu était une classe au-dessus des autres. Il a réalisé 197kg pour un record olympique lors de sa deuxième tentative, puis 200kg pour le record du monde.

À l’épaulé-jeté, Aramanu a fait à peu près la même chose, réalisant 225, 230 et un nouveau record olympique à 236kg, établissant par la meme occasion un nouveau record du monde au total avec 436kg, soit six kilos de plus que le précédent ! Alors que Klokov avait réussi à totaliser ce qu’Aramnau avait fait l’année précédente, 423, Aramnau avait maintenant atteint un total de 436, treize kilos sur Klokov et seize sur Marcin Dolega.

 

 

Avec le succès de ses records du monde et son statut olympique qui lui sont montés à la tête, Aramnau a été surpris en train de conduire en état d’ivresse à deux reprises, recevant une suspension de deux ans. Il a réussi à remporter une victoire confortable sur Klokov aux Championnats d’Europe 2010 avec un arraché à 195kg et un épaulé-jeté à 225kg. Cependant, il a été testé positif à un cannabinoïde synthétique, a perdu ce titre et a été interdit de compétition pendant six mois.

5/5 - (2 votes)

Suivez-nous sur les réseaux :

POUR LES HALTEROS :

D’AUTRES ARTICLES